HANAHATA COEUR, VISHUDA GORGES

quatrième et cinquième chakra hanahata et vishuna

HANAHATA QUATRIÈME CHAKRA

 Son élément est l’air, il est représenté par un lotus à douze pétales.

Sa couleur est le vert et sa couleur complémentaire le rose. Dans le langage populaire, ne dit-on pas qu’on voit la vie en rose ?

Relié à la glande du thymus, c’est le chakra des émotions, des sentiments. L’abandon,  au sens même des choses. Dans le domaine du physique, il est relié à la cage thoracique, aux poumons, à la peau, au toucher, les mains étant reliées au cœur, à l’air. Par ce chakra, on est sensible aux contacts des autres. C’est notre capacité à être touchés  par l’autre, à donner, à recevoir la compassion. C’est l’amour pour l’âme, l’âme en chacun de nous, capable de donner la guérison et de la recevoir. Siège des sentiments et au contact de l’univers,  elle nous permet de faire le don de soi. On ne compare plus, on est au centre du pardon.

Par ce chakra,  chacun s’élève dans son potentiel évolutif.

Placé au centre de la poitrine, il est situé entre le chakra coronal et l’ombilic.

La glande du thymus n’évolue plus après l’âge de huit ans. Il paraît

Elle est la clef d’une bonne santé et nous ouvre aux autres

même qu’elle serait inexistante.

Elle se fortifie avec le beau, la nature, la grâce.  

VISHUDA CINQUIÈME CHAKRA

Son élément, c’est l’éther ou l’espace, matrice où sont nés les quatre autres éléments. L’éther est le plus subtil des éléments car après il n’y en a plus.

Il est représenté par un lotus à seize pétales.

Sa couleur est le bleu ciel.

Relié aux organes : au cou, aux oreilles, à l’appareil vocal, à la trachée, aux bronches, à la partie supérieure des poumons, au canal alimentaire, aux glandes thyroïde et parathyroïde.

Il correspond à la conscience mentale en tant qu’intellect. Centre de la communication et de l’expression, il commande le verbe. Il fait le pont entre notre façon de ressentir et de penser, entre pulsion et réaction, dans notre expression verbale. Grâce à lui, on va mettre en mots tout ce que l’on vit : rire, joie, larmes, colère, compréhension…, à l’intérieur de soi, à l’intérieur de l’esprit qui l’anime. Nous ne sommes plus dominés par des émotions ou des sensations que nous pouvons alors canaliser par des expressions verbales.

Il est aussi notre capacité à capter les informations les plus subtiles. C’est en utilisant le verbe que l’on peut s’ouvrir au monde supérieur.  

FONCTIONNEMENT HARMONIEUX 

Avec ce centre, on gagne en perception du subtil, on s’exprime et on dit ses sentiments sans peur, on montre sa faiblesse comme sa force : on est ainsi dans une forme de sincérité et de droiture. On a la capacité de parler comme de se taire, d’écouter les autres avec le cœur. On connecte l’oreille avec le cœur et notre langage est clair et imaginatif, la voix  pleine et mélodieuse. Ce centre nous permet de découvrir un sens à chaque chose, que toute manifestation a son propre message. On exprime sa joie profonde par le verbe.

FONTIONNE DYSHARMONIEUX

On est renfermé dans l’intellect rationaliste. Trop de paroles (logorrhée), manque de paroles, trouble du langage, timidité, sentiment de malaise, introversion.

Pour des informations complémentaires: http://kundalinisadhana.fr/sept-chakras-principaux/

Ces informations me viennent de l’ école du TANTRA:http://ecoledutantra.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.